• Dispersion in a foam
    Dispersion in a foam

    Evolution of a concentration pulse transported in a metal foam. Copyright IUSTI/CNRS and AMU

  • iMorph
    iMorph

    iMorph an open Source project for visualisation and morphological analysis of porous materials Copyright IUSTI/CNRS and AMU

  • Hybrid random walks for conducto-radiative heat transfer in refractory foams
    Hybrid random walks for conducto-radiative heat transfer in refractory foams
    A computational method developed at LCTS (Bordeaux). More details can be found here
  • ZSM-5 pore system

    generated by ZEOMICS, a computational zeolite characterization tool developed at Princeton University.

  • Mixing Front

    Mixing front in a porous media. Copyright FAST/CNRS and GMP/UBA

  • Bentonite grain expanding between sand grains - lms.epfl.ch/en

    Sand/Bentonite mixtures are used in EBS for confinement of hazardous wastes.

 

 

Chères et chers collègues,

 

Dans le cadre du prochain Congrès Français de Mécanique (CFM 2021) qui se tiendra à Nantes du 30 août au 3 septembre 2021 (https://cfm2021.fr/), nous vous invitons cordialement à proposer un résumé dans la session S28 - Milieux poreux : transferts, évolution de la microstructure, couplage mutli-physiques et instabilités dont le descriptif est fourni ci-dessous.

La date limite de dépôt des résumée est fixée au 31 janvier 2021 sur https://cfm2021.fr/soumissions.

 

Bien cordialement,

Henri Bertin, Giulio Sciarra, Benoît Rousseau, Gérard Vignoles

 

 

Cette session est destinée à présenter les récentes avancées scientifiques sur l’étude du comportement des milieux poreux, qu’ils soient des géomatériaux ou de matériaux manufacturés. Il est souhaité de mettre l’accent sur le développement et l’identification de lois de comportement effectif dans les milieux poreux, sous différentes sollicitations d’origine physique, chimique, thermique et/ou mécanique, séparées ou couplées. En premier lieu les études sur les phénomènes de transport (conductif/diffusif, convectif/advectif, ballistique/radiatif) sont au coeur de ce thème. Ensuite, la question de l’évolution de la microstructure d’un milieu poreux (dissolution/précipitation, réactions chimiques de dépôt/ablation/érosion, déformations mécaniques, localisation, endommagement, etc.) constitue également une thématique importante de cette session, qu’elle soit analysée à l’échelle locale, intégrée dans une formulation macroscopique ou étudiée expérimentalement. Cela entraîne de disposer d’une solide connaissance de la structure à diverses échelles des milieux poreux.

Par ailleurs les instabilités dues aux non-linéarités et/ou aux couplages entre phénomènes élémentaires, pouvant être liées aux interfaces, à la convection naturelle, aux déformations ou autres, aux différentes échelles des milieux poreux, sont un domaine de recherche sur lequel l’attention est portée.

Ainsi, à titre d’exemple, et sans volonté d’exhaustivité, les travaux présentés pourront impliquer des observations, caractérisations et essais à différentes échelles, porter sur le développement de techniques de changement d’échelle adaptées aux problèmes physiques considérés, en allant jusqu’aux modèles multi-physiques et multi-échelles. Les approches numériques (Éléments Finis, Volumes Finis, Intégrales de Frontière, techniques FFT, Monte-Carlo, Lattice-Boltzmann, Éléments Discrets, etc.) dédiées aux milieux poreux pourront également être présentées dans le cadre de cette session.

 L’ambition de cette session est de réunir tous les acteurs (chercheurs, ingénieurs, industriels) de la communauté scientifique concernée par les problématiques des milieux poreux afin de favoriser les échanges interdisciplinaires et de partager l’objectif commun de lever les verrous scientifiques actuels.

 

Mots-clés : Couplages multi-physiques, approches multi-échelles, poromécanique, instabilités et bifurcation, transferts en milieux poreux, changements de phase et transferts
multiphasiques, milieux réactifs, convection,
modélisation, aspects expérimentaux, approches numériques, applications (sols, génie civil, environnement, énergie,
génie pétrolier, génie chimique, matériaux).